we sign it - Ne laissons pas notre sécurité au lobby des armes

Ne laissons pas notre sécurité au lobby des armes

Depuis le 1er janvier, les agents de sécurité ont le droit de porter une arme. La loi sur la sécurité publique de mars 2017 permet et encadre cette révolution culturelle. 

Citoyennes et citoyens concerné.e.s par notre sécurité signons et faisons signer cette pétition.

Ne laissons pas notre sécurité au lobby des armes.

C’est le franchissement d’une ligne rouge historique, celle qui délimitait le monopole de la violence légitime détenu par l’État. À partir d’aujourd’hui, les agents de sécurité privée auront le droit d’être dotés de matraques, de bombes lacrymogènes et, surtout, d’armes à feu.

Les agents de protection rapprochées pourront désormais être armés quand ils “assurent la protection d’une personne exposée à des risques exceptionnels”, précise le décret. De leur côté, les agents de sécurité privée ou vigiles pourront eux aussi être dotés d’armes de poing s’ils exercent leur activité dans des circonstances, définies par le préfet, qui les exposent à “un risque exceptionnel d’atteinte à leur vie”.

Cette mesure est une avancé pour le lobby des armes mais un recul pour notre sécurité à tous et à toutes. Ouvrir une bréche à la prolifération des armes, c'est multiplier les risques de morts par armes à feu. Suivre l'exemple des Etats unis où 30 000 personnes meurent chaque années sous les balles mets en danger les habitants et habitantes de notre pays.

Citoyennes et citoyens concerné.e.s par notre sécurité signons et faisons signer cette pétition.

Ne laissons pas notre sécurité au lobby des armes.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage